Menu

Doit-on espionner ses employés ?

July 4, 2016 - Dans la vie
Doit-on espionner ses employés ?

Surveillance au travail

Dans le cadre de l’entreprise, la surveillance peut être tout à fait normale à condition de respecter certaines limites. Dès lors qu’un employeur décide de d’espionner ses employés, cela signifie que l’entreprise possède des biens précieux auxquels il tient. Cette décision peut aussi faire suite à des actes répréhensibles posés par quelques employés.

Cette surveillance est parfois nécessaire dans la mesure où, il est clair pour tous qu’aucun employé ne consacre la totalité du temps qu’il passe au bureau, à travailler. Ce qui constitue une réelle perte d’argent et de temps pour les employeurs ; un employé ayant conscience d’être sous surveillance sera plus productif, car il se concentrera sur son travail.

Mais il faut considérer le revers de la médaille, car la production ne sera pas durable dans le temps, en effet, l’employé essayera toujours de contourner les dispositifs de surveillance.

Des limites à l’espionnage

L’employeur ne peut contrôler l’activité de ses salariés que s’il informe le comité d’entreprise et les salariés de l’existence de ces moyens de contrôle. L’employeur peut contrôler l’usage du téléphone ou la qualité des réponses faites par le salarié dans le cadre de son travail, dès lors que certaines conditions sont remplies, dont l’information du salarié.

Il pourra ainsi utiliser un autocommutateur pour évaluer l’importance des appels téléphoniques privés. L’usage du téléphone à des fins privées est toléré, dès lors qu’il ne devient pas abusif. Toute personne a droit au respect de sa vie privée, y compris sur son lieu de travail ; par conséquent, un employeur ne doit pas violer le secret de la correspondance du salarié, qui comprend notamment les emails d’ordre personnel.

En tant que chef d’entreprise, vous disposez d’un pouvoir de direction qui vous donne le droit d’effectuer un contrôle sur vos salariés, de vérifier qu’ils appliquent bien les directives. Cependant, ce droit de contrôle n’est pas absolu, il doit se faire dans la transparence et le respect des libertés fondamentales.

Confiance ou méfiance

Accorder de la confiance aux employés dès le départ peut leur permettre de prouver aux patrons leur valeur et d’être productifs. Pour gagner la confiance des employés, l’employeur devra leur expliquer clairement les objectifs de la société et les mettre dans les meilleures conditions de travail.

Employeur

Veillez à passer du temps à parler à vos employés et collaborateurs non seulement de ce que vous faites, mais aussi de la façon dont vous le faites; sinon l’ennui finira par les rattraper et ils perdront la motivation dans leur travail.

La flexibilité est essentielle, négliger son importance pourrait avoir des conséquences désastreuses sur le moral et la productivité des employés, et à long terme sur la réussite de l’entreprise. Alors, si vous êtes employeurs, n’hésitez pas à faire preuve de flexibilité car un employé est tout d’abord un être humain, ayant une famille et méritant de l’estime.

Faire confiance aux employés ou s’en méfier et les surveiller ? Un minimum d’éthique vous permettra de garantir votre sécurité tout en respectant vos employés. La balle est dans votre camp.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *